PAEM - Programme Pêche Côtière
 
Home Accueil

Coordinatrice: Veikila Vuki, Oceania Environment Consultants, UOG Station, PO Box 5214, Mangilao, Guam 96913.

Production: Cellule information halieutique, CPS, BP D5, 98848 Nouméa Cedex, Nouvelle-Calédonie. Fax +687 263818.

Preparé avec le soutien financier de l'Australie, la France et la Nouvelle-Zélande.


Éditorial

Bienvenue au lecteur de ce vingt-deuxième numéro du bulletin d’information HINA, les femmes et la pêche, qui traite des rôles respectifs des hommes et des femmes dans la pêche côtière, des activités halieutiques des femmes des communautés urbaines et rurales, ainsi que de la place des femmes dans le développement.

Dans ce numéro, Tuara et Passfield aborderont la question des sexospécificités dans les sciences et la gestion halieutiques. Une analyse de la participation des hommes et des femmes dans le secteur des pêches est proposée pour trois pays : les Îles Marshall, les Îles Salomon et les Tonga. Cette étude a bénéficié d’un financement de la CPS, au titre du projet SciCOFish. Sans surprise, l’étude montre que dans ces trois pays les autorités nationales responsables de la gestion halieutique continuent d’employer plus d’hommes que de femmes. Les travaux de Tuara et de Passfield indiquent également que dans ces trois études de cas, les femmes ne représentent que 18 % du nombre total des effectifs des services de pêches, des institutions environnementales et des organisations non gouvernementales du secteur de l’environnement. Toutefois, si les chiffres sur les observateurs à bord des navires de pêche (activité très largement masculine) ne sont pas pris en compte, le taux de présence des femmes se hisse à 25 %. Comme on pouvait s’y attendre, le pourcentage de femmes à des postes administratifs et de secrétariat atteint les 60 %. Cette étude est intéressante en cela qu’elle révèle que malgré les efforts entrepris ces vingt dernières années pour promouvoir la participation des femmes dans le secteur des pêches, très peu de progrès ont été réalisés. Au même titre que dans d’autres régions, les pêches restent la chasse gardée des hommes en Océanie. Comment, dès lors, accélérer les travaux en cours afin d’obtenir de réelles avancées ? Plusieurs recommandations prometteuses sont proposées dans cette étude qui mérite toute notre attention. L’heure est également venue de tirer le bilan de la situation et de se pencher sur les moyens à donner aux femmes pour tirer parti de leurs atouts dans le secteur halieutique, notamment dans l’aquaculture et la transformation des produits de la pêche.

Les deux articles signés par Meryl Williams portent sur le rôle des femmes dans le secteur halieutique. Dans le premier, l’auteur s’attarde sur les moyens de placer la question du rôle des femmes au cœur du débat. Le second traite du 3ème Colloque international sur les questions de genre dans les secteurs de la pêche et de l’aquaculture organisé par la Asian Fisheries Society. Ce colloque s’est tenu dans le cadre du 9ème Forum asiatique sur les pêches et l’aquaculture, à la Shangai Ocean University, du 21 au 23 avril 2011. L’article reprend l’essentiel des exposés présentés à cette occasion dont le thème commun révèle le manque d’intégration et de visibilité des femmes dans ce secteur.

Zelda et al. s’intéressent quant à eux aux formations proposées aux femmes dans le domaine de la gestion communautaire des ressources halieutiques aux Îles Salomon. Cet article présente les principales composantes de ces formations et tire les premiers enseignements de cette expérience. Le but ici recherché est d’autonomiser les femmes et d’assurer une représentation équitable des deux sexes dans la gestion communautaire des ressources halieutiques. Le gouvernement des Îles Salomon a récemment créé une division gestion communautaire au sein de son service des pêches. Cette division traite notamment des questions relatives aux communautés et au genre. Cette initiative permettra peut-être de résoudre certains des problèmes liés à la gestion des pêches côtières dans la région.

Dans son article sur la récolte des algues, Novaczek partage le récit de son voyage à Alao au Chili. Elle présente également un aperçu des végétaux marins comestibles et à usage médicinal de la région. Enfin, les deux derniers articles portent sur les méthodes de pêche traditionnelles et les rôles respectifs des hommes et des femmes à Aorangi aux Îles Cook, et à Foueda et à Malaita aux Îles Salomon. Les deux articles décrivent les différentes méthodes de pêche propres à chaque sexe. En effet, la tradition veut que les hommes et les femmes pêchent dans des zones distinctes et selon des méthodes différentes. L’introduction de méthodes de pêche modernes atténue toutefois les distinctions hommes-femmes pour ce qui est des méthodes de pêche utilisées.

N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires sur les articles publiés dans ces pages et à nous soumettre des articles sur les femmes et la pêche dans votre pays ou votre région.

Veikila Vuki

 


Sommaire

Problématiques du genre dans les sciences et la gestion de la pêche côtière et hauturière en Océanie : études de cas aux Îles Salomon, aux Îles Marshall et aux Tonga
Tuara P., Passfield K. (pdf: 338 KB)
De la marge au centre
Williams M.J. (pdf: 30 KB)
Mettre en lumière la question du genre dans l’aquaculture et la pêche : compte rendu du troisième Symposium international sur le genre dans l’aquaculture et la pêche
Williams M.J. (pdf: 292 KB)
Renforcer le rôle des femmes dans la gestion communautaire des ressources marines : bilan des ateliers communautaires.
Hilly Z., Schwarz A.-M., Boso D. (pdf: 630 KB)
Les pêcheurs d’algues marines d’Alao
Novaczek I. (pdf: 90 KB)
Techniques traditionnelles de pêche, raui et dimensions de genre dans le village d’Arorangi, à Rarotonga, dans les Îles Cook
Solomona D.M., Vuki V.C. (pdf: 154 KB)
Habitants de l’île artificielle de Foueda, dans le lagon de Lau, à Malaita, dans les Îles Salomon : techniques traditionnelles de pêche, gestion halieutique et rôles des hommes et des femmes dans la pêche
Buga B., Vuki V. (pdf: 93 KB)

Publications complète:

HINA #22 (pdf: )


 

 
   Accueil CPS | Copyright © SPC 2019