PAEM - Programme Pêche Côtière
 
Home Accueil

Coordinatrice : Veikila Curu Vuki, Oceania Environment Consultants, UOG Station, PO Box 5214, Mangilao, Guam 96913.

Production : Section information halieutique, CPS, BP D5, 98848 Nouméa Cedex, Nouvelle-Calédonie. Fax +687 263818.

Preparé avec le soutien financier de l'Australie, la France et la Nouvelle-Zélande.


Éditorial

J’ai le plaisir de vous présenter le 24e numéro de notre bulletin Les femmes et la pêche, qui traite des rôles respectifs des hommes et des femmes dans la pêche côtière, des activités halieutiques des femmes au sein des communautés, du changement climatique et de la question du genre dans le développement.

Dans l’article « Information sur la parité hommes-femmes dans AsiaPacific-FishWatch : profilage des espèces thonières » Meryl Williams montre comment l’Asian Fisheries Society (AFS) s’est employée pendant les vingt dernières années à organiser des manifestations sur le rôle des femmes et/ou la question du genre dans le secteur de la pêche et à publier les actes de ces réunions. Elle présente un projet de l’AFS sur le profilage de la bonite, et donne un aperçu du processus et des difficultés rencontrées. Dans un deuxième article intitulé « De la participation des femmes à la parité hommes-femmes dans la pêche », Meryl et ses collaborateurs retracent la chronologie des évènements concernant le rôle des femmes dans le développement, la question du genre et les problèmes rencontrés dans ce domaine. Elle souligne également l’évolution de la réflexion sur la participation des femmes à la pêche et le rôle actif qu’a joué l’AFS dans le recentrage des initiatives sur les questions de parité dans le secteur.

Dans un troisième article, « Dépasser l’inégalité des sexes dans la filière halieutique pour guider les politiques et les interventions », Meryl Williams relate les discussions de groupe et les exposés présentés à la Conférence 2012 de l’Institut international de l’économie et du commerce des ressources halieutiques, qui s’est tenue à Dar-Es-Salaam (Tanzanie) en 2012. Elle présente les vues exprimées à cette occasion par les conférenciers, les membres du panel et d’autres intervenants.

Dans « Améliorer la parité des sexes dans l’éducation et la formation en aquaculture : 30 années d’expérience dans le cadre du projet Dynamique physico-chimique des bassins aquacoles / aquaculture et du projet Aquaculture du Programme de soutien à la recherche en collaboration (CRSP) d’AquaFish », Egna et al. évoquent le rôle de ce programme dans l’aquaculture et la pêche. Il a contribué à la prise en compte de la dimension du genre en incluant les femmes dans ses programmes de recherche et de sensibilisation. Dans l’article « Amélioration des moyens de subsistance, du revenu et de la nutrition des femmes par le polyélevage carpes-petites espèces autochtones-crevettes dans la région du Teraï, au Népal », Rai et al. signalent que nombre de femmes et d’enfants pauvres du Népal souffrent de malnutrition due à des carences en vitamines et en minéraux. Grâce à ce programme, des exploitantes piscicoles et leur famille ont pu vendre le surplus de leur production de carpes et de crevettes. Le programme a aussi contribué à l’introduction de nouvelles techniques d’élevage qui ont amélioré le revenu et la situation alimentaire et nutritionnelle des femmes et des membres de leur ménage.

Yemaya a accepté que deux de ses articles soient reproduits dans notre bulletin. Dans son article intitulé « Pour des lendemains meilleurs », Barbara Clabots montre au travers d’une étude de cas réalisée aux Philippines comment les femmes peuvent tirer avantage de leur participation à la gestion des aires marines protégées. De même, dans l’article « Évolution des moyens de subsistance », Philile Mbatha fait état de la transformation rapide de la pêche en Afrique du Sud et au Mozambique et montre comment les communautés des deux pays adaptent la manière dont elles exploitent les ressources marines. L’article met en évidence une nette caractérisation sexospécifique des moyens de subsistance, et décrit l’évolution des rôles assignés aux deux sexes et comment les femmes s’adaptent aux mutations de leur contexte de vie.

Trois articles sont consacrés à la pêche traditionnelle, aux rôles attribués aux hommes et aux femmes et à la gestion des pêcheries en Océanie. Dans l’article sur l’Île d’Ahamb à Vanuatu, Obed et Vuki exposent différentes techniques de pêche traditionnelles, la division des tâches et la gestion des pêcheries communautaires. La modification des engins traditionnels et les conséquences de l’introduction d’engins modernes sont également discutées. Dans leur article sur le district de Gao (Îles Salomon), Basily et Vuki décrivent les méthodes de pêche traditionnelles, les pêcheries communautaires et les rôles impartis aux deux sexes dans la pêche. À Gao, la pêche traditionnelle prend diverses formes : récolte à mains nues, pêche en rivière, pêche à l’arc, capture du crabe de palétuvier, pêche de la tortue, pêche récifale, pêche au filet, et pêche de la bonite. Dakuidreketi et Vuki présentent un article sur le thème « Pêche en eau douce, gestion des pêcheries et rôles des hommes et des femmes dans le village de Tonia, sur l’île de Viti Levu (Fidji) » où différentes techniques de pêche sont pratiquées, de la pêche à la canne à la pêche au filet.

Enfin, dans son article « Qui a dit que les femmes n’avaient rien à voir avec la pêche ? » Anouka Ride note que les femmes ne sont pas représentées dans les instances et processus décisionnels coutumiers, bien qu’elles occupent des postes importants dans des organisations non gouvernementales nationales et locales. Elles se sont aussi révélées de bons chefs d’entreprise.

N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires sur les articles publiés dans ces pages et à nous soumettre des articles sur les femmes et la pêche dans votre pays ou votre région en vue de leur inclusion dans notre prochain numéro.

Veikila Curu Vuki

 


Sommaire

Information sur la parité hommes-femmes dans AsiaPacific-Fishwatch : profilage des espèces thonières
Williams M.J. (pdf: 161 KB)
De la participation des femmes à la parité hommes-femmes dans la pêche
Williams M.J., Williams S.B., Choo P.S. (pdf: 552 KB)
Dépasser l'inégalité des sexes dans la filière halieutique pour guider les politiques et les interventions
Williams M.J. (pdf: 136 KB)
Améliorer la parité des sexes dans l'éducation et la formation en aquaculture : 30 années d'expérience dans le cadre du projet Dynamique physico-chimique des bassins aquacoles / aquaculture et du projet Aquaculture du Programme de soutien à la recherche en collaboration (CRSP) d'Aquafish
Egna H., Reifke L., Gitonga N. (pdf: 174 KB)
Amélioration des moyens de subsitance, du revenu et de la nutrition des femmes par le polyélevage cerpes-petites espèces autochtones-crevettes dans la région du Teraï, au Népal
Rai S., Thilsted S.H., Shrestha M.K., Abdul Wahab M.D., Gharti K. (pdf: 272 KB)
Pour des lendemains meilleurs
Clabots B. (pdf: 142 KB)
Évolution des moyens de subsistance
Mbatha P. (pdf: 110 KB)
Méthodes traditionnelles de pêche et gestion de la pêche sur l'île d'Ahamb, sud de Malekula (Vanuatu)
Obed A., Vuki V. (pdf: 150 KB)
Méthodes traditionnelles de pêche et gestion de la pêche dans le district de Gao, sur l'île de Santal Isabel (ïles Salomon)
Basily N.M., Vuki V. (pdf: 173 KB)
Pêche en eau douce, gestion des pêcheries et rôles des hommes et des femmes dans le village de Tonia, sur l'île de Viti Levu (Fidji)
Dakuidreketi M.R., Vuki V. (pdf: 110 KB)
Émancipation des femmes dans le secteur de la pêche
Anon. (pdf: 117 KB)
Qui a dit que les femmes n'avaient rien à voir avec la pêche ?
Ride A. (pdf: 174 KB)

Publications complète:

HINA #24 (pdf: )


 

 
   Accueil CPS | Copyright © SPC 2019