PAEM - Programme Pêche Côtière
 
Home Accueil
BdMLogo

Numéro 35 - Juin 2015

BDMVF_Title

pdf
pdf:


Rédacteur en chef:
Igor Eeckhaut, Biologie des organismes marins et biomimétisme, 6 Av. Champ de Mars, Université de Mons, 7000 Mons Belgique.

Production:
Section information halieutique, CPS, B.P. D5, 98848 Nouméa Cedex, Nouvelle-Calédonie Fax: (687) 263818.

Produit avec le concours financier de l'Australie, la France et la Nouvelle-Zélande.


Éditorial

La 35e édition de La Bêche-de-mer rassemble huit articles originaux, tous très enrichissants, des informations sur les ateliers et les réunions organisés en 2014 et dresse la liste des conférences qui se tiendront en 2015.

En ouverture, Marc Léopold présente une stratégie de gestion spatialisée au Vanuatu et en Nouvelle-Calédonie. Cette étude nous livre des conclusions intéressantes sur le type d’approche à développer pour permettre la régénération des ressources d’holothuries et une meilleure gestion des petites pêcheries y afférentes.

Pour sa part, Roger G. Dolorosa étudie la richesse spécifique, la taille et la densité des holothuries du parc naturel des récifs de Tubbataha (Philippines). Ces données complètent le suivi national des populations en milieu naturel.

Ana Setyastuti et Pradina Purwati établissent ensuite la liste exhaustive de toutes les espèces d’holothuries qui ont été, ou sont encore, pêchées en Indonésie à des fins commerciales en vue de la production de trepang. Cette étude a permis de recenser au total 54 espèces, y compris 33 dont on a pu confirmer le statut taxonomique.

Dans son article, Frédéric Ducarme décrit les conclusions d’une étude menée pendant deux mois sur les récifs coralliens au nord de l’atoll Baa (Maldives) en 2014. Cet inventaire porte à environ 24 le nombre d’espèces d’holothuries recensées aux Maldives.

Nurzafirah Mazlan et Ridzwan Hashim présentent le premier rapport sur l’induction de la ponte et l’élevage larvaire d’Holothuria scabra en Malaisie. Les trois pontes réussies ont permis d’obtenir un taux de survie de l’ordre de 4,2 %.

Thierry Lavitra et ses coauteurs ont analysé l’incidence du poids des juvéniles ensemencés dans des pouponnières et dans des enclos ouverts en mer, à Madagascar. Cette expérience a montré qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser des pouponnières sur les sites d’élevage présentant une faible densité de prédateurs et que les juvéniles de moins de 5 g peuvent être ensemencés sur ces sites.

Haruko Koike et ses collègues font état des résultats d’une étude de référence indépendante sur les pêcheries, réalisée en 2014 autour des îles d’Old Providence et de Santa Catalina (Colombie). La taille totale de la population a été jugée trop faible pour que l’exploitation de cette pêcherie soit viable.

Dans leur article, Vianys Agudelo et Adriana Rodríguez présentent les conditions de manipulation, la qualité de l’eau et les limites associées à la reproduction spontanée de Stichopus sp. des Caraïbes (Colombie) et décrivent également son élevage larvaire.

Chantal Conand rend compte des marchés de trepang moins connus, notamment ceux de Pyongyang (République populaire démocratique de Corée), de Pusan (République de Corée) et de San Francisco. Choo Poh Sze et Chantal Conand font également état des produits d’holothuries présentés au dernier Salon chinois des produits de la mer.

L’année 2014 a été riche en ateliers et réunions sur le sujet des holothuries. Ce numéro récapitule les exposés et discussions qui ont ponctué l’année et dresse la liste des conférences qui se tiendront en 2015. Le lecteur y trouvera également des adresses de sites Internet contenant des films sur les holothuries ainsi que des informations et des observations d’ordre général sur les holothuries juvéniles.

Bonne lecture !

Nous souhaitons également féliciter François Michonneau qui a soutenu avec succès sa thèse de doctorat intitulée « Species limit and diversity in sea cucumber » à l’University of Florida.

Igor Eeckhaut

 

 

 

 

Sommaire

Stratégie de gestion spatialisée des holothuries au Vanuatu et en Nouvelle-Calédonie
Léopold M., Ham J., Kaku R., Gereva S., Raubani J., Moenteapo Z. (pdf: 118 KB)
Les holothuries (Echinodermata: Holothuroidea) du parc naturel des récifs de Tubbataha (Philippines)
Dolorosa R.G. (pdf: 1 MB)
Recensement des espèces d’holothuries pêchées et transformées en Indonésie
Setyastuti A., Purwati P. (pdf: 160 KB)
Observations in situ d’holothuries dans le nord de l’atoll de Baa (Îles Maldives)
Ducarme F. (pdf: 703 KB)
Induction de la ponte et élevage larvaire chez l’holothurie Holothuria scabra en Malaisie
Mazlan N., Hashim R. (pdf: 141 KB)
Incidence de l’utilisation de pouponnières et du poids des juvéniles de Holothuria scabra relâchés sur leur survie et leur croissance
Lavitra T., Tsiresy G., Rasolofonirina R., Eeckhaut I. (pdf: 200 KB)
Évaluation de référence de la biomasse vierge des stocks d’holothuries des îles d’Old Providence et de Santa Catalina, dans l’ouest des Caraïbes
Koike H., Usseglio P., Ramos F. (pdf: 306 KB)
Nouvelles avancées sur la reproduction spontanée en captivité et les conditions d’élevage des holothuries de la Caraïbe Stichopus sp.
Agudelo V., Rodriguez A. (pdf: 677 KB)
Les marchés de la bêche-de-mer moins connus
Conand C. (pdf: 342 KB)
Les holothuries au Salon chinois de la pêche et des produits de la mer 2014
Poh Sze C., Conand C. (pdf: 597 KB)
Observation d’une holothurie juvénile d’espèce indéterminée à La Réunion (océan Indien)
Bourjon P., Conand C. (pdf: 259 KB)
Communications
(pdf: 58 KB)
Résumés et nouvelles publications
(pdf: 839 KB)


Publication complète:

 

La Bêche de mer n°35 (pdf: )


 
   Accueil CPS | Copyright © SPC 2019