PAEM - Programme Pêche Côtière
 
Home PUBLICATIONS Lettre d'info & Bulletins HINA, Les femmes et la pêche
wif19
Numéro 19 - Avril 2009
Hina_cover

pdf
pdf:

Coordinatrice: Veikila Vuki, Marine Laboratory, University of Guam, UOG Station, PO Box 5214, Mangilao, Guam 96913.

Production: Cellule information halieutique, CPS, BP D5, 98848 Nouméa Cedex, Nouvelle-Calédonie. Fax +687 263818.

Preparé avec le soutien financier de l'Australie, la France et la Nouvelle-Zélande.


Éditorial

Bienvenue aux lectrices et lecteurs de ce numéro de notre bulletin d’information HINA, les femmes et la pêche dans lequel nous étudions les rôles respectifs des hommes et des femmes dans la pêche côtière, les activités halieutiques des femmes de communautés urbaines et rurales, ainsi que la place des femmes dans le développement.

Dans ce numéro, Mecki Kronen et Aliti Vunisea rendent compte des résultats d’une étude sur les rôles respectifs des hommes et des femmes dans la pêche côtière dans 17 États et Territoires insulaires océaniens. Cette étude examine les différences majeures entre les pratiques des pêcheurs et des pêcheuses de poissons en fonction des grands groupes culturels auxquels ils appartiennent et, notamment, les variations constatées en fonction des activités respectives des hommes et des femmes et des habitats ciblés. L’étude montre que les taux élevés d’exploitation des pêcheries de poisson par les communautés micronésienne et polynésienne résultent essentiellement du travail des hommes plutôt que de celui des femmes. Au contraire, les pêcheuses mélanésiennes jouent un rôle important dans l’exploitation des ressources récifales de leurs communautés. Il est recommandé à ceux qui élaboreront des stratégies de gestion halieutique de tenir compte à l’avenir des diverses appréciations culturelles des rôles des sexes ainsi que des habitats ciblés.

Vous trouverez également deux rapports sur des types de pêche uniques. Dans le premier, Mecki Kronen et Siola Malimali nous parlent de la pêche au poulpe à Lofanga, aux Tonga. Les pêcheuses de Lofanga contribuent de manière déterminante à la consommation élevée d’invertébrés (17 kilos par personne et par an) ainsi qu’aux revenus de leurs familles en pêchant le poulpe et le bénitier. La durée de conservation du poulpe séché au soleil est longue, et cette espèce constitue donc pour les pêcheuses de Lofanga une ressource halieutique fiable, qui assure une source d’alimentation disponible tout au long de l’année, ainsi qu’un moyen de générer des revenus pour leurs ménages. Dans un bref rapport sur la pêche du lièvre de mer (Dolabella auricularia) aux Îles Fidji, Singh et Veikila Vuki donnent un aperçu du comportement, des habitats, de l’exploitation et de la vente du lièvre de
mer dans ce pays.

Dorothy Munro Solomona, Teina Tuatai, Veikila Vuki et Metusela Koroa sont les auteurs d’un rapport sur l’évolution de la pêche de subsistance et de la consommation des produits de la mer. Ce rapport présente les résultats d’une étude réalisée de 1989 à 2001 qui a permis de retracer l’évolution des pratiques et des zones de pêche, ainsi que de la composition des prises par espèce. Leur constat : les taux de consommation des poissons, des coquillages et autres invertébrés (crustacés, concombres de mer) sont en baisse.

La prise en compte de la problématique homme-femmes dans les politiques halieutiques fait l’objet de deux articles dans ce numéro. Dans l’article intitulé « Faire face aux défis », Meryl Williams examine la difficulté d’intégrer le concept de l’égalité hommes-femmes dans ces politiques. Elle signale que l’action et la recherche ont permis d’enregistrer des progrès, certes lents au départ, mais qui commencent à s’accélérer, sur les questions relatives aux femmes et à la pêche.

Dans son article intitulé « Reconnaître le rôle des femmes dans le secteur de la pêche : considérations et politiques pour les pays en développement », Vina Ram Bidesi débat de la nécessité de construire les politiques halieutiques autour de l’égalité hommes-femmes en élargissant les consultations politiques à tous les secteurs et en intensifiant les échanges de promotion et d’information. Selon ses recommandations, recourir à l’analyse des spécificités hommes-femmes dans les divers secteurs de la pêche serait un pas dans la bonne direction pour bien informer les décideurs.

Un court article de Meryl Williams est consacré au deuxième Colloque mondial sur la parité hommes-femmes dans le secteur de la pêche, qui s’est déroulée dans le cadre du huitième Forum asiatique sur la pêche. Les participantes ont poursuivi leurs efforts pour trouver « des solutions fondées sur la recherche » dans les domaines de la pêche et de l’aquaculture. Parmi les sujets abordés, on citera : la gestion des ressources terrestres et côtières, l’aquaculture, les revenus, le commerce, l’alimentation, la santé, la mondialisation et l’intégration de l’égalité des hommes et des femmes dans les projets relatifs à la pêche et à l’aquaculture.

Le présent numéro du bulletin traite de la condition des femmes qui pratiquent la pêche, et de leur contribution à la subsistance du ménage. Tout commentaire sur les articles publiés dans ces pages est le bienvenu. Je vous invite à nous soumettre des articles sur les femmes et la pêche en milieu communautaire dans votre pays ou votre région.

Veikila Vuki

 


Sommaire

Incidence de la pêche et sécurité alimentaire - différenciation des pratiques de la pêche de poisson selon le sexe et les groupes culturels dans les États et Territoires insulaires océaniens et dans les groupes culturels auxquels ils appartiennent
Kronen M., Vunisea A. (pdf: 240 KB)
La pêche du poulpe à Lofanga (Royaume des Tonga)
Kronen M., Malimali S. (pdf: 326 KB)
Le lièvre de mer aux Îles Fidji
Singh S, Vuki V. (pdf: 89 KB)
Changements survenus en douze ans dans la pêche de subsistance et la consommation de poissons et produits de la mer à Rarotonga (Îles Cook)
Munro Solomona D., Tuatai T., Vuki V., Koroa M. (pdf: 256 KB)

Publications complète:

HINA #19 pdf:


 

 
   Accueil CPS | Copyright © SPC 2019